Depuis une soixantaine d’années, différentes observations scientifiques mettent en évidence une mortalité accrue chez les abeilles, un phénomène qui s’est accentué au cours des 15 dernières années pouvant aller jusqu’à affecter plus d’un tiers des colonies dans certains pays. 

Au-delà de l’altération de la pollinisation, la disparition des abeilles et autres insectes pollinisateurs génèrera d’autres perturbations notamment en termes de biodiversité du fait du rôle que jouent ces insectes dans la chaine alimentaire et de la place qu’ils occupent dans les écosystèmes.

Comment expliquer ce déclin ? S’il existe une focalisation médiatique importante sur les effets des pesticides, un nombre croissant de travaux scientifiques plaident pour une origine multifactorielle.

Sensible à cette problématique et utilisant déjà les principes du grand art et de la thérapie quantique pour les humains, j'ai décidé de concevoir une protection de l'habitat des abeilles : les patchs BeeLife.

Ils sont une protection contre l'électrosmog. combinant des facteurs connus mais également inconnus à ce jour.

Je vous propose de participer à une étude pour améliorer ces patchs Bee Life. pour cela il faut remplir un questionnaire qui vous permettre d'obtenir un code promotionnel pour acquérir les patchs à un tarif préférentiel. intéressé? c'est ici